La Tenue de Judo

 

Le Judo se pratique revêtu d'une tenue blanche, le judogi.
Il se compose d'un pantalon, d'une veste sans fermeture et d'une ceinture (obi).

Le judogi n'est pas là pour " faire beau ", ni même pour montrer que tu fais du Judo.
Il est l'outil utile aux deux partenaires pour combattre, saisir l'autre, chercher à l'amener où l'on veut, le faire tomber, le retenir sur le dos…et tout cela sans lui faire mal.

Comme on peut le comprendre, suivant l’évolution de la pratique et de la société, depuis la naissance du Judo Kodokan le vêtement utilisé par les judokas « le judogi », a subi quelques transformations.

Puisque le Judo voit le jour au Japon il est naturel que la tenue utilisée par les premiers judokas ait pour ancêtre un des vêtements du cru. Pas plus cher la société japonaise de l’époque les premiers élèves de Jigoro Kano n’étaient riches. S’entraîner sérieusement au judo c’est se dépenser physiquement, souvent et avec intensité. D’où le choix d’une tenue pratique et suffisamment solide déjà existante qui correspond aux besoins de l’utilisation. Cette tenue adaptée par Jigoro Kano aux besoins de la pratique du Judo ressemblait à celle des paysans japonais, un pantalon (du genre pana-court) retenu par un cordon et une veste au col assez solide pour résister à la saisie, dont les manches s’arrêtaient au milieu du bras, sans bouton et fermée à l’aide d’un ruban.

Peu à peu la tenue de Judo s’est adaptée aux besoins successifs des judokas pour arriver à celle que nous connaissons actuellement selon la définition du handbook international.

 

« Les combattants devront porter un judogi correspondant aux normes suivantes :

 

- A) Confectionné avec solidité, en coton ou matière similaire, en bon état…,

- B) De couleur blanche ou presque blanche (ou bleue pour certaines compétitions : internationales et championnats nationaux de 1ère Division),

- C) La veste sera suffisamment longue pour couvrir les hanches et suffisamment ample pour arriver aux mains lorsque les bras sont tendus le long du corps. La veste sera suffisamment large pour permettre de la croiser au niveau de la cage thoracique sur au moins 20 cm. Le bas des manches de la veste doit arriver au maximum à hauteur de l’articulation du poignet et au minimum à 5 cm au dessus de celle-ci. Un espace de 10 à 15 cm (y compris les bandages) devra séparer le bras sur toute la longueur de la manche. - D) Les pantalons, vierges de tout marquage seront suffisamment longs pour couvrir les jambes et arriveront au maximum à l’articulation de la cheville et au minimum 5 cm au dessus »

 

La tenue est complétée par des zoori, des " claquettes " qui servent à circuler dans le dojo hors du tatami : au vestiaire, dans les couloirs, les toilettes.
Ainsi, on n'attrape pas froid, et on garde ses pieds bien propres : c'est que, sur le tatami, on ne pose pas seulement les pieds, mais tout le corps, et parfois la figure.

 

Deux videos pour vous aider :

I LOVE JUDO

NOUS SOMMES SUR FACEBOOK !!!

Çà y est enfin !!!

Le club des ARTS MARTIAUX LESCURE 81 fait ses premiers pas sur Facebook.

Vous pouvez demander à rejoindre (En vous faisant connaître) le Groupe pour avoir accès à  toutes les dernières informations du club en cliquant sur :

https://www.facebook.com/groups/1133842916722601/



Sportivement,

Yannick.

LA DERNIÈRE NEWSLETTER

 

Newsletter N° 22 Août 2017.pdf

 

Si vous désirez recevoir directement sur votre boite mail les newsletters du club, faites en la demande en envoyant un mail à artsmartiauxlescure81@gmail.com